Tristan Rechid - La voix des citoyens">
Tristan Rechid - La voix des citoyens

Irréductibles
Partout en France, des femmes et des hommes s'engagent pour défendre le bien commun et gagnent des batailles qui semblaient perdues d'avance.
Venez les rencontrer !

Engagé dans différents mouvements d'éducation populaire depuis 25 ans, formateur en intervention sociale, formé au développement du pouvoir d'agir des habitants, co-initiateur et co-animateur de la liste collégiale et participative de Saillans, ... Dès 2015, Tristan Rechid témoigne d'une belle aventure municipale et forme plus de deux cents collectifs aux outils d’Intelligence Collective et à la Gouvernance Partagée. Il a effectué un tour de France pour promouvoir l’émergence de listes participatives en vue des élections municipales de 2020. Tristan a co fondé une coopérative, Fréquence Commune, qui accompagne et forme des centaines d'élus qui s'engagent au quotidien dans des expérimentations démocratiques majeures. Dans ce marasme politique ambiant, Tristan viendra nous raconter l'histoire de toutes ces femmes et ces hommes qui réinventent la manière de faire de la démocratie à partir du local. 

"La démocratie ne renvoie pas à un système où le peuple délibère directement en assemblée, mais à un système où les citoyens n’ont guère que le droit de désigner périodiquement leurs représentants par voie électorale.
 Estimer que dans une société bien ordonnée les décisions doivent être prises par les membres de l’élite les mieux éduqués, seuls à même de prendre les bonnes décisions en faveur de l’intérêt général est en soi une démarche aristocratique. Dans les régimes modernes, issus des révolutions américaine et française, c’est simplement une aristocratie élective qui a remplacé l’aristocratie héréditaire.
 Que faire, une fois que l’on a pris conscience de ce retournement sémantique ? Il nous revient peut-être tout d’abord de renoncer à l’utilisation du terme de démocratie pour qualifier notre système représentatif oligarchique, et d’appeler celui-ci par ce qu’il est vraiment. Mais le terme de démocratie n’est peut-être pas à abandonner pour autant. Son sens a été dévoyé pour coller à la réalité du système en vigueur. À nous de faire évoluer le système en cours pour le faire coller au sens véritable du mot démocratie."
- Tristant Rechid

ven  jan 19h00
irréductibles
Tristan Rechid - La voix des citoyens
  En partenariat avec ZEA
Gratuit / Inscription
Partager