#0

Anarchistes et prétendant(e)s à une bonne révolution
Je vous souhaite de regarder à deux fois
Car sous le pont coule la solidarité, et le courge
Sans jamais s'arrêter, pris et bordés de tous les côtés
Il ne vous reste plus qu'à regarder la rivière s'assécher !
Sans s'alarmer, juste la regarder !
On pourra y marcher un jour 
Et contempler nos espaces confinés
Les frontières devenues bétonnées !
François Veillon

ven  30  oct
#0
  
Partager